08
Avr

Qu’est-ce que le référencement ?

Qu’est-ce que le référencement ?

 

Je tenais à écrire un article sur le référencement histoire de faire le point ! J’en ai tellement entendu et tellement lu que j’ai les yeux qui piquent.

Bien souvent des incompréhensions mènent à des mauvais choix. Par exemple, lors d’un entretient avec un client qui souhaite avoir le meilleur pour le prix le plus convenable possible, et c’est très normal, j’entends dire « Oui, mais votre concurrent me référence le site pour le même prix » Je précise que dans ce cas nous parlons d’un site assez sérieux dans un budget raisonnable !

Non, restons sérieux quelques instants…
Commençons par le commencement…

LE RÉFÉRENCEMENT C’EST QUOI AU JUSTE ?

Attention, je ne parle pas du référencement payant de Google Adword qui est aussi appelé « référencement ».

Comme son nom l’indique, le référencement consiste à référencer son site sur d’autres sites. A l’origine il s’agissait principalement d’annuaires, mais non pas d’annuaires téléphoniques mais d’annuaires de sites web. Mais cette époque est révolue et bien heureusement. Ces annuaires avaient pour objectif de référencer des sites afin de fournir un lien, mais la logique veut que les internautes ne s’intéressent pas aux annuaires pour trouver un site web, sinon à quoi serviraient les moteurs ? Alors de nos jours bien qu’il existe encore une poignée d’annuaires web, le référencement ne se pratique plus de cette façon.

Je précise bien « heureusement » car à cette époque qui s’est terminée aux alentours de 2012 le classement des sites web dans Google et dans les autres moteurs ne ressemblaient à rien. On y trouvait des sites sans intérêts qui se classaient dans les meilleures positions des mots clés les plus concurrentiels. C’est la raison pour laquelle Google y a mis fin de manière plus ou moins barbare sous la curieuse appellation d’une mise à jour du nom de « Pingouin ».

De nos jours le référencement consiste à obtenir des liens de qualité vers le site à référencer. Ainsi le référenceur doit réussir à décrocher des liens de la meilleure qualité possible vers le site en question. Les méthodes sont diverses et variées et dans ces méthodes il existe deux grandes familles. Les chapeaux blancs (White Hat) et les chapeaux noirs (black hat).

Ainsi le white hat va chercher à obtenir des liens en visant la bonne qualité et évitant de franchir la ligne rouge imaginaire que Google a tracé afin que le site référencé tienne dans le temps alors que le black hat sait pertinemment qu’il va franchir cette ligne rouge mais préfère jouer sur le temps ou le site va rester dans les meilleures positions. Bien que j’ai déjà vu des sites black hat rester dans d’excellentes positions dans le temps.

Mais cette notion de black ou de white est très ambiguë car ce que Google n’aime pas c’est de se faire manipuler. Dans le black hat la manipulation est évidente alors que dans la white hat la manipulation est plus subtile, mais il y a toujours manipulation. Alors régulièrement des sites référencés en white hat sont pénalisés et les référenceurs tombent des nues.

Tout en restant dans le white hat, l’objectif du référenceur est d’obtenir des liens maîtrisés sur des sites de qualité qui ne sont pas destinés à ça, afin que le lien soit utilisé par les internautes et de cette façon que le lien soit porteur. La méthode la plus en vogue est l’échange d’articles afin que le lien soit dans un contexte cohérent et que le lien soit utile.

Si vous n’êtes pas un professionnel du référencement, vous pouvez imaginer l’ampleur de la tâche.

LE RÉFÉRENCEMENT CE N’EST QUE CA ?

En voilà une bonne question… Bien sûr que non !

Le référencement (appelé également SEO (Search Engine Optimization)) consiste également à travailler sur le site à référencer. Dans la partie précédente, le référenceur travaille sur la partie (Off Site) et dans cette partie le référenceur va aussi travailler sur la partie (On Site). Pourquoi ? Tout simplement parce que la société qui fixe les règles est Google. Bien que ce ne soit pas tout à fait vrai car finalement il n’y a pas vraiment de règles dans tout ça, chaque référenceur se base sur sa propre expérience et sur ses propres réussites. Google ne fournit pas vraiment de règles, il préfère cultiver la règle du secret afin que ses résultats soient les plus propres possibles et les plus variés.

Toutefois Google va quand même lâcher des infos que chacun va interpréter à sa manière.

Ainsi, pour qu’un site soit préféré par les moteurs de recherches il faut plusieurs centaines de notions dont certaines sont plus importantes que d’autres. En voici un échantillon non-exhaustif :

Optimisation on site

 

  • La rapidité de chargement du site
  • La sécurisation SSL (https://)
  • La structure des titres (balisage Hn)
  • La richesse du site par le contenu
  • Le comportement de l’utilisateur
  • Le balisage, cohérent et complet
  • Le responsive Design
  • Le maillage du site (la logique de sa structure)

Ainsi le référenceur va travailler sur tous ces points afin que le site soit attrayant pour les moteurs et qu’il réponde à leurs attentes. Bien qu’en ce qui me concerne la priorité est donnée à la richesse du contenu et de bien loin.

Ainsi lorsque j’entends un client qui me dit qu’un confrère lui propose le même site mais en plus référencé, je sais très bien que ce n’est qu’une question de compréhension. Quoi que, ça reste entre nous mais j’ai déjà vu un petit malin qui vendait des sites référencé, mais référencé dans son annuaire ! Quoi que finalement ça ressemble beaucoup à une célèbre marque d’annuaire ça non ?

Beh oui, mais ça n’arrange pas les clients tout ça ! Ils avaient prévu un budget pour un site et pas pour du référencement en plus ! J’ai mis en ligne un guide qui permet d’obtenir des visiteurs sur un site web. Je vous recommande de commencer par là, puis d’en discuter par la suite.