Comment utiliser Facebook pour un restaurant ?

En effet, il existe bel et bien un taux de publication efficace et il existe également des méthodes à respecter pour que vos publications touchent leur cible sur Facebook pour un restaurant, méthodes que nous expliquons clairement lors de nos formations aux réseaux sociaux.

Publier sur Facebook pour un restaurant est un challenge, surtout au début quand les automatismes et les réflexes ne sont pas encore mis en place. Pourtant l’intérêt est certain et le simple fait de publier régulièrement va vous permettre de sortir du cercle des personnes qui vous ont déjà likés.

Comment utiliser Facebook pour un restaurant ?

Quel est le rythme de publication idéal sur Facebook pour un restaurant ?

Si les publications ne sont pas régulières, voir rares ou inexistantes, les visiteurs qui vont trouver votre page auront le réflexe de se demander si vous êtes encore ouvert ou si vous êtes suffisamment actifs !

En revanche si les publications sont trop nombreuses, voir à l’extrême de plusieurs par jour, l’internaute risque de vous supprimer car il en aurait marre de voir des publications de votre part.

Idéalement vous pouvez publier entre 3 et 5 fois par semaine, voir même tous les jours pour les plus motivés, au pire des cas il faut publier au moins 2 fois dans la semaine. L’erreur à ne pas faire est de se mettre à la place de l’utilisateur en estimant que c’est trop ou pas assez. Vous devrez vous fier aux statistiques pour prendre la décision de publier plus ou moins et surtout pas à votre expérience personnelle qui est bien souvent faussée.

Pourquoi publier régulièrement sur Facebook est important ?

Facebook pour un restaurant vous permet de garder un contact régulier avec vos clients mais également d’en toucher des nouveaux et pour en toucher des nouveaux, il faut publier, publier et publier encore, en respectant quelques règles de base que nous respectons lors de nos publications pour nos clients, comme par exemple :

Varier l’objet de ses publications

Sur Facebook pour un restaurant, il n’est pas question de publier toujours la même chose, comme par exemple des assiettes, il est nécessaire de chercher plus loin, de montrer ce dont on ne parle presque jamais et que l’on appelle « Les coulisses de l’établissement ». Mais aussi des publications sur le cadre, la vue, le service, le chef, les ingrédients, etc.

Utiliser le Htag

Le Htag sur Facebook fonctionne très bien. A tort on a tendance à penser qu’il ne fonctionne que sur Twitter ou Instagram, pourtant le Htag permet de sortir du cercle des personnes qui nous suivent volontairement. Le Htag se présente ainsi #motclé et permet de se faire connaitre par les personnes qui cherchent ce htag. Lisez notre articles sur le Htag.

Se creuser la tête pour trouver des bonnes idées

Il ne faut pas oublier que le concept même de Facebook consiste à partager des publications que l’on trouve intéressantes. Ainsi, si vous partagez une publication banale elle n’aura que très peu d’impact par elle-même. Toutefois si vous trouvez un aspect original à cette publication elle peut vous apporter beaucoup de notoriété.

Ne pas faire de fautes d’orthographe ou de grammaire

Comme souvent, les personnes qui savent écrire sans faire de fautes ont tendance à penser quand elles voient une publication ou une carte d’un restaurant avec une faute « Si elle écrit comme elle cuisine ça ne va pas être terrible… » Et même si nous savons que ce n’est pas une vérité nous ne pouvons pas empêcher les clients de penser ainsi.

Ne pas tout donner sur Facebook

Dans la mesure du possible, si vous trouvez toute l’information sur une publication Facebook pour un restaurant, vous n’avez pas besoin de cliquer dessus pour voir ce qui se cache derrière et pourtant dans le monde du web il n’y a rien de mieux que de parvenir à rediriger la clientèle Facebook vers son site pour des tas de raisons dont nous parlerons dans un prochain article.

Utiliser des photos de qualité

La photo est primordiale sur les publications Facebook dans la restauration. Il n’est pas question ici de se prendre pour des photographes avertis mais plutôt de prendre quelques précautions comme par exemple de favoriser les plats facilement identifiables et éviter les plats plus difficilement identifiables comme la daube de seiche qui malgré leur côté exceptionnel le sont moins en photo. Mais également de choisir un angle de prise de vue ou rien ne va poser de problèmes comme un torchon qui traîne, une personne indélicate en arrière plan, etc.

Utiliser de la vidéo

La vidéo est un excellent support pour Facebook car elle va automatiquement susciter l’intérêt. Si vous ne savez pas comment réaliser des vidéos de bonne qualité, nous vous encourageons à utiliser l’application « QUIK » qui permet de faire un montage photo/vidéo gratuitement à partir de votre Smartphone sans vous préoccuper du montage ou de la bande sonore avec les droits d’auteur.

Susciter des réactions

Il faut savoir que sur Facebook, plus vous aurez de réactions, comme des likes, des partages, des commentaires, des clics, plus vos futures publications seront vues. Il n’est pas question de demander aux internautes de cliquer ou de liker, ils ne le feront pas, en revanche vous devrez vous creuser la tête pour trouver des publications qui donneront envie de se partager.

Dans nos prestations de community manager nous incluons toutes ces fonctions ;-)